• Y'a quoi à faire par ici ?

    Toutes les bonnes occasions pour s'amuser, se défouler et rencontrer les canadiens...

  •  

    L'année dernière on l'avait loupé pour cause de vacances en France, cette année on en a profité doublement.

    La fête nationale nous a rattrapés sur la route, au retour d'une soirée camping avec les cousins venus de France au parc provincial de Long Point (sur le Lac Erié). 

    La nuit avait été agitée, pluvieuse, venteuse et orageuse, mais au petit matin on avait pu faire trempette dans le lac à la sortie de la tente: première baignade lacustre de l'année, température impeccable !

    Canada day

    Evidemment, petit barbecue en toute simplicité la veille au soir !

    Canada day

     

    Et le D-day, c'est en passant par Port Dover, petite station balnéaire populaire où l'on avait déjà fait halte en mai 2013 lors de notre voyage-avant-première au Canada, que nous réalisons ce qu'est vraiment la fête du Canada.

    Canada Day - July 1st !

    Pas moyen de traverser, les rues sont bloquées en raison du défilé ! On cherche une place et vite, on rejoint les festivités pour profiter de cette fanfaronnade en rouge  et blanc yes.

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Même ambiance sur le port...

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Et puis, à peine rentrés à la maison qu'il est temps de ressortir pour aller flâner sur les quais de Bronte, d'où sera tiré le feu d'artifice d'Oakville, comme tous les ans !

    Petit tatoo de circonstance sur les joues :

    Canada Day - July 1st !

    C'est la cohue… heureusement que nous on n'a pas besoin de prendre la voiture cool .

    Attention, c'est l'heure !!!!

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Canada Day - July 1st !

    Beau souvenir du Canada pour les cousins ! Et ils seront même rentrés pour le 14 juillet, bien joué !

    Canada Day - July 1st !

    Mais le héros du jour, c'est ce grand garçon qui vient d'avoir 5 ans et qui n'en revient toujours pas qu'on lui ait offert un feu d'artifice pour son anniversaire !

    Canada Day - July 1st !

    Mais on ne le refera pas de sitôt no, ça coûte un peu cher tout de même. Veinard !

     

     


    votre commentaire
  •  

    La vague bleue se forme sur le quai de la gare, puis s'engouffre dans le petit train vert à deux étages… Ahhh ! Déjà tout bleu à l'intérieur ! Bien sûr, nous aussi on s'est vêtus de bleu pour la circonstance.glasses

    Arrivée à Toronto, la vague se répand dans les couloirs de la gare UNION, les rues adjacentes, le skywalk ...

    Blue Jays

    … avant d'entrer dans l'amphithéâtre du baseball torontois, le ROGER CENTER:

    Blue Jays

    Blue Jays

    Blue Jays, Yeah !

     

    Blue Jays versus Red Sox de Boston: c'est parti pour 3h30 de suspense !

    Blue Jays, Yeah !

    Les Blue J. prennent vite l'avantage...

    Blue Jays, Yeah !

    On s'ennuie un peu au début, car le jeu est plutôt statique,... et puis on finit par apprécier les amples mouvements parfaitement maîtrisés des lanceurs et des batteurs: 

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Bientôt on se sent pris dans l'excitation ambiante bleue, lorsqu'un joueur atteint la première base…. et on se retrouve vite debout lorsque celui-ci  termine un tour complet sans être éliminé ! Pas si simple, vu la dextérité des voltigeurs à l'arrière, qui récupèrent toujours les balles en cloche du premier coup, à moins qu'elles ne finissent dans le public.

    Bref, le temps file plus vite qu'on ne l'imaginait... 

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Le score se creuse en faveur des Jays...

    Blue Jays, Yeah !

    Et à l'issue des 9 manches du jeu,  7 à 1 pour Toronto, well done guys !!!

    Blue Jays, Yeah !

    Blue Jays, Yeah !

    Et oui, c'est déjà fini… La marée descend de l'arène, et le reflux nous emporte vers la gare...

    Blue Jays, Yeah !

     


    1 commentaire
  •  

    Et voilà, cool, j'ai coché une nouvelle case sur notre liste des choses à faire absolument au Canada:

    • aller voir un match de hockey 

    Maigre victoire car, bizarrement, la liste ne cesse de s'allonger à mesure que la fin du séjour approche...

     

    Voici ce à quoi nous avons donc assisté:

    Go Leafs, go !!!

    Les héros locaux, les Toronto Maple Leafs, contre les Capitals de Washington au Air Canada Center de Toronto !!! happy

    Maple Leaf

    Ambiance assurée dehors et dedans. On en prend plein la vue, et plein les oreilles...

    Maple Leaf

    Les supporters entrent progressivement, avec sandwiches, barquettes de frites et sodas achetés dans le hall ou directement à leur place auprès des serveurs " in-seat service", qui arpentent les gradins comme les vendeurs de pop-corn et de barres glacées.

    Du coup on en a aussi plein le nez...

    Maple Leaf

    15 minutes avant le début de la partie, les bleus et blancs font leur entrée pour quelques échauffements, sous la soucoupe animée qui passe en revue chaque joueur.

    Maple Leaf

    Maple Leaf

    A leur tour les Américains font leur apparition. Petite démonstration de jeu, chacun de son côté...

    Maple Leaf

    Allez zou! Tout le monde aux vestiaires, voici la surfaceuse qui passe un dernier coup avant que les choses sérieuses ne commencent...

    Go Maple Leaf, go !!!

    Le petiot s'intéresse davantage à ce qui se passe en l'air ou dans les gradins: le ballon publicitaire qui fait le tour de l'arène, et la mascotte Carlton, l'ours polaire, qui taquine les spectateurs…

    C'est l'heure ! Et le temps des hymnes… Ambiance écarlate pour O Canada !

    Maple Leaf

    Les gradins sont quasi-pleins pour ce retour à domicile, après 7 matchs à l'extérieur dont 5 défaites … Ce qui a coûté son poste au coach Randy Carlyle la veille même de cette rencontre. Coup dur, et tension palpable sur le terrain et dans l'assemblée aww.

    Maple Leaf

    Et c'est parti ! Ca fuse sur la glace, on a du mal à suivre la course en zigzag du palet. sarcastic 

    "Oh Bibou, regarde les hockeyeurs, comme ils sont rapides ! … Ouh ouh !... T'as vu ?

    - sleepsleepsleep"

    Maple Leaf

    Belles actions de chaque côté, mais c'est Washington qui prend l'avantage dès le départ.

    Maple Leaf

    Oups ! Un petit différend ? Ce ne sera pas la dernière escarmouche du jeu, car les "combats" sont autorisés par la Ligue Nationale de Hockey, mais tout de même encadrés. Et ces deux joueurs y gagneront une pénalité. shocked

    A peine dix minutes de jeu et c'est déjà la pause. Pas le temps de s'ennuyer, le spectacle continue sur la piste avec le ballet rythmé des patineuses qui raclent les premiers éclats de glace, tandis que les haut-parleurs hurlent des tubes entrecoupés d'annonces incompréhensibles (en tout cas pour moi).

    Même pas réveillé sleepsleepsleep.

    Maple Leaf

    Fin de la première manche au bout de 20 minutes; les américains mènent.

    A peine sifflé le "tiers-temps", que la moitié du public se lève pour aller se ravitailler en frites et hot-dogs ouch.

    Pour ceux qui restent assis, divertissement assuré sur les écrans, retransmettant les images capturées par les 50 caméras de la salle: interviews de la jolie journaliste blonde auprès de personnalités et anonymes, amoureux pris en flagrant délit de bécottage, mamies en train de se trémousser sur la musique...

    Notre Miss essaie de se faire remarquer, en se dandinant avec son nouveau bonnet de supportrice bleu et blanc, pour passer à la télé, mais en vain...frown

     

    Deuxième manche…

    … l'écart se creuse….certains supporters ont déjà fait leur pronostic et quittent l'arène...no

    Maple Leaf

    Troisième manche...

    … clôturée par un coup fatal lors d'une tentative ratée de goal volant des Leafs. aww

    Maple Leaf

    Score de la rencontre assez désastreux :

    Leafs: 2 points, Capitals: 6 points 

     crycrycry

    A la sortie de l'arène, c'est la ruée des supporters vers le train, mais sans bousculade. Dans notre wagon quelques-uns ressassent leur désappointement en se houspillant bruyamment mais gentiment… Ça rigole, ça jure, et tout le monde profite de ce show improvisé, même si nous on ne comprends qu'à moitié. sarcastic

    Bilan de la soirée: un beau spectacle, pas très délicat, c'est sûr, mais convenant à tout public, même petit et même endormi.

       "Alors Bibou c'était bien le spectacle hier soir?

        - Oui, moi j'aimais bien le nounours et la golonfière !"

     

    Allez, pour finir, une petite note de douceur dans ce monde de brutes:

    Go Leafs, go !!!

    Fresque géante entièrement réalisée avec des morceaux de vêtements et équipements de hockey !

     


    votre commentaire
  •  

     Un petit sourire ! Clic clac, c'est dans la boite !

    Les citrouilles appellent la neige 

    A peine avait-on décroché les toiles d'araignée, remis au placard les fantômes et squelettes, et découpé les citrouilles pour en faire de la soupe (Miam, c'était drôlement bon!) que l'hiver a pointé le bout de son nez, dès le premier novembre.

    Juste 3 ou 4 flocons qui ont fondu en touchant le sol, rien à voir avec la tempête de neige qui a frappé les provinces maritimes de l'Est le lendemain.

    De toute façon les magasins ont donné le ton depuis 15 jours déjà; le rouge, le vert et le blanc se sont taillés la part du loup, et l'orange et le noir ont battu en retraite vers les caisses... plus que deux petites gondoles miteuses lundi dernier… Ça nous apprendra à nous y mettre au dernier moment! 

    Revenons-en à vendredi soir: j'ai emmené Cat Girl et Mister Pumpkin faire le tour du pâté  de maison sous une petite pluie de Toussaint.

    Les citrouilles appellent la neige

    On regarde avec appréhension les sales bêtes et vilaines faces qui agrémentent les allées … Y'en a qui bougent et qui nous crachent des sons d'outres-tombe… Brrrr!

    Les citrouilles appellent la neige

    Les citrouilles appellent la neige

    Les citrouilles appellent la neige

    Les citrouilles appellent la neige

    Les citrouilles appellent la neige

    Les citrouilles appellent la neige

    "Trick or treat", le mot de passe qui ouvre les boites à bonbons !

    Pendant que les mini-monstres louchent sur leur précieuse récolte, Maman en profite pour discuter avec ces charmants voisins (surtout des seniors) qu'elle ne connait pas encore, puisque l'année dernière on a fait Halloween dans un autre quartier… Il y aurait donc si peu d'occasions de croiser les gens d'à côté ?

    Ah, si! Maintenant on pourra les rencontrer aux boites aux lettres communautaires (cf. article précédent). Merci la Poste !

     

     

     


    votre commentaire
  • Le clou de la foire d'Ancaster: les vieux tracteurs !  oh

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    En version mini aussi, la folie !

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    Ready, Set, Go !!! 

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    And the WINNER is… G.Lamotte sur sa monture Ford. Congratulations, Sir !

    Bravo également à Miss Y.Lamotte, championne dans la catégorie des 6-8 ans !

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    Mais il y avait aussi:

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    - la machine à battre le blé et ses groupies.

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    - la machine à scier les bûches (on avait le droit d'emporter une tit' tranchette, mais nous on a déjà nos fournisseurs dans les Ardennes).

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    - la machine à égrener le maïs (au fait, délicieux le smoked corn dégusté sur place: maïs cuit à la vapeur, trempé dans le beurre + sel et poivre, mmmh! wink2)

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    - et, tant qu'on y est, la machine à écraser les canettes (sûr qu'il en pousse beaucoup par ici)

    Un samedi a la foire d'Ancaster

    Un samedi a la foire d'Ancaster

     

    - sans oublier le Bennett Buggy ou le rétropédalage de l'histoire de l'automobile en Amérique du Nord. 

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

    Pour la petite histoire: les Canadiens s'étaient achetés des automobiles dans les fastes années 1920, mais lors de la Grande Dépression qui a suivi, beaucoup ne pouvaient plus se payer de carburant, dont les taxes avaient grimpé en flèche. C'est pourquoi les véhicules furent dépouillés de leur moteur et de leurs vitres, puis attelés à des chevaux ! Ils furent rebaptisés les Bennett Buggies, du nom du Premier Ministre canadien de 1930 à 1935, Richard Bennett, alors que leurs homologues américains se faisaient appeler les Hoover Wagons (Ceux qui suivent un peu ont-ils retrouvé le nom du Président américain de l'époque ?... Et voila, on dit merci à LamotteFamily, car vous allez briller à la prochaine partie de Trivial Pursuit intello).

    Un samedi a la foire d'Ancaster (suite)

     

    Et puis il y avait même le musée ambulant de la police de Hamilton.

    Un samedi à la foire d'Ancaster (suite)

    Un samedi à la foire d'Ancaster (suite)

    On est allés dire bonjour et, hop, en moins de 2, ils ont pris les empreintes digitales des enfants pour les ficher tout de suite... Comme ça, si jamais ils deviennent des délinquants, on le saura plus vite… Futée, la police canadienne !

    Meuh non, je blague ! Ce n'est pas Big Brother ici, plutôt Renard Rusé; ils ont en effet pris leurs empreintes, mais les ont consignées dans un livret personnel qui nous a été rendu illico.

    C'est au cas où on les oublie quelque part (je me demande comment ça se pourrait vu le bruit qu'ils font): on n'a plus qu'à finir de renseigner le livret avec toutes leurs mensurations, couleur d'yeux, surnoms, etc… et on le rend au commissariat.

    Bon, de toute façon, avant d'aller sonner à la porte du commissariat, on aura déjà une première possibilité: 

    Un samedi à la foire d'Ancaster (suite)

    Un centre des "enfants perdus" sur les îles de Toronto.

     

    Ils ont vraiment tout prévu ces Canadiens !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique