• Il y a tellement de façons de visiter la région de Niagara que vous pouvez y retourner régulièrement  sans que cela soit jamais pareil. 

    J'en suis à ma troisième visite et à chaque fois, selon la saison, selon l'heure, selon les personnes avec qui vous êtes, selon la météo, c'est une nouvelle découverte.

    Première visite pour moi en 2008, à l'occasion d'un voyage professionnel aux USA. Toute naïve que j'étais, je m'attendais à trouver un paysage encore très sauvage et à peine quelques constructions autour…. Mais en fait il y a beaucoup de béton ...frown

    L'aventure Niagara

     Y'a même une mini tour CN

    L'aventure Niagara

    On m'avait assuré que la vue était plus belle du côté canadien, alors j'avais suivi le conseil et passé la frontière. A peine arrivée au Canada, j'avais réussi à me perdre dans la campagne en suivant  plusieurs panneaux "Niagara" de sens contradictoires, sans imaginer un instant que Niagara-FallsNiagara-on-the-Lake ou encore Niagara river ne menaient pas forcément au même endroit… ! oops

    Une fois à Niagara-Falls, je me suis encore perdue entre les buildings, avant d'atteindre enfin le bord du ravin, et tout à coup, devant moi, les chutes ! Contente de voir ça… si on fait abstraction des environs, rien de plus sauvage que ces eaux grondantes et galopantes !

    L'aventure Niagara

    Une première visite-éclair, car je ne suis pas restée plus d'une demi-heure; j'avais encore 4 heures de route à faire dans l'autre sens ! (A ce moment-là je ne me doutais pas que j'habiterais un jour à moins de 100km de là !).

    Pour la petite histoire, en repassant la frontière, quand j'ai expliqué au douanier américain que j'étais venue faire du tourisme : wink2 "I visited Niagara Falls" , il a secoué la tête no en maugréant quelque chose comme: "I don't know this" (Comment ça ? mad Mais tout le monde connaît les chutes du Niagara, nom d'un petit bouchon ! Serait-ce mon accent ???) . Puis, très suspicieux (j'ai bien vu qu'il ne rigolait pas !) il m'a ordonné d'ouvrir mon coffre… C'est vrai qu'une Française séjournant aux USA, à 400km de là, et visitant un lieu inconnu au Canada, c'est très suspect (Pas nette, cette nana!). J'ai prié pour qu'il n'y ait pas un cadavre dans mon coffre, après tout, je ne l'avais encore jamais ouvert (voiture de location). Il n'y en avait pas, ouf !

    Pourquoi ai-je des idées tordues comme ça, me direz-vous ? Parce que, il n'y a pas si longtemps que ça,  en me baladant près de chez nous, sur le port de Bronte, je tombe sur cette belle voiture:

    L'aventure Niagara

    Jolie, mais attendez de voir l'arrière ….

    L'aventure Niagara

    Inquiétant n'est-ce pas ? C'est pas moi qui suis tordue, vous voyez...

     

    J'en reviens à Niagara… Ma deuxième visite, bien moins "speed", c'était il y a un an, lors de nos vacances de repérage au Canada quelques mois avant le grand départ. Cette fois, on a pris la journée pour se balader en famille le long du ravin et tirer le portrait des fameuses chutes sous toutes les coutures !

    L'aventure Niagara

     La plus spectaculaire, la Chute du fer à cheval ci-dessus.

    L'aventure Niagara

    Les Chutes américaines et le Voile de la mariée (la petite à droite), avec les USA en arrière-plan.

     

    Le temps était chaud et nous n'avons pas hésité à aller nous mouiller, en habit de schtroumphs:

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

     C'est le brouillard quand on se rapproche.

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara 

    Malgré le poncho, on finit quand même trempés !

    L'aventure Niagara

    Sortie du brouillard et retour vers l'embarcadère, juste à gauche avant le Rainbow bridge.

     

    Ma troisième visite: il y a quelques semaines, début avril.

    Pour une excursion un peu plus "nature", en aval des chutes , il existe des sentiers le long de la rivière Niagara qui réservent quelques belles surprises: fossiles, dédales de roches à escalader, grondement des eaux en furie...

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

    Encore un peu tristounet à cette époque de l'année, plutôt une balade pour l'été ou l'automne...

    L'aventure Niagara

     

    Environ 1 km plus en amont de Niagara Glen, la rivière vire à 90° et forme un coude bien arrondi appelé "whirlpool" (tourbillon), où les eaux font quelques tours et se déchargent d'un peu de leur énergie avant de reprendre leur course vers le lac Ontario.

    C'était dommage de louper l'occasion d'en faire une attraction à sensations:

    Un petit tour en téléphérique au-dessus du bouillon ? 

    L'aventure Niagara

     

    Et puis, nouveau virage à 90° avec l'autre visage de Niagara-Falls: Clifton Hill, une sorte de mini-Las-Vegas, une fête foraine permanente sur quelques pâtés de maisons.

    Pour un autre point de vue sur les chutes et Clifton Hill, direction la grande roue !

    Moins fort en sensation que la balade en hélicoptère, mais bien plus abordable, et une dizaine de tours pour peaufiner les prises de vue...

    L'aventure Niagara

     

    L'aventure Niagara

    Beau panorama sur les Chutes américaines et le Voile de la mariée, encore encadrées d'icebergs...

    Sur leur droite, de l'autre côté de l'île de la chèvre,  les Chutes du fer à cheval (avec, en arrière-plan, la tour du parc aquatique Marineland):

    Enfin, si on a un peu de patience, on peut admirer les chutes by-night:

     

    Vive la magie des lumières !

    Il existe encore de nombreuses attractions, musées, visites à sensation, ou simples promenades à faire autour des chutes. Il y a l'embarras du choix.

    Mais il serait dommage de se limiter à Niagara-Falls, quand on peut poursuivre la rivière par la route jusqu'à l'embouchure, apprécier la majesté du ravin avec les trois ponts qui l'enjambent, découvrir la fin de l'escarpement rocheux et les eaux qui s'assagissent à la sortie du goulot.

    Vue sur le pont Lewinston-Queenston et une partie de l'usine hydroélectrique Sir Adam Beck:

    L'aventure Niagara

    La rivière s'étale tranquillement dans la plaine sur les 10 derniers kilomètres:

    L'aventure Niagara

    En suivant ainsi la route pittoresque Niagara Parway, qui longe des propriétés viticoles (autre idée de visite d'un week-end, la dégustation des vins de glace…) on arrive bientôt à Niagara-on-the-lake, réputée pour être l'une des plus jolies bourgades de l'Ontario. 

    Rive Est, le vieux Fort Niagara à l'intersection de la rivière et du lac Ontario:

    L'aventure Niagara

    Rive Ouest, la ville avec ses rues touristiques, ses bâtiments du début du 19ème siècle bien conservés et ses  élégantes vitrines:

     L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

     

    L'aventure Niagara

    L'aventure Niagara

    On s'est demandés à quoi correspondaient ces drapeaux… alors, direction les pages d'histoire, pour apprendre qu'en 2012, le Canada commémorait le bicentenaire de la guerre de 1812 qui opposa Américains et Britanniques (seconde guerre d'indépendance) et commença à sceller l'unité canadienne.

    Niagara-on-the-lake (à l'époque baptisée Newark et capitale du Haut-Canada, devenu l'Ontario) a été fondée en 1781 par des Loyalistes fuyant les colonies américaines. Elle fut incendiée par les troupes américaines lors de leur retrait en décembre 1813. La ville a été reconstruite dès 1814 et nombre de bâtisses ont été soigneusement conservées, ce qui lui permet aujourd'hui d'arborer ce cachet d'antan.  

    Prochaine visite au pays de Niagara déjà prévue cet été...


    1 commentaire
  • Oups ! Pas beaucoup de temps récemment pour bloguer… Préparation des vacances !

    Mais j'ai tellement de photos dans ma bibliothèque que ça m'a donne l'idée de cette nouvelle rubrique p'tit coup d'oeil.

    Voici une première collection de photos de choses qui roulent au Canada, glanées dans les rues autour de chez nous ou en balade. 

    Prochain article sans doute pas avant 3 semaines, pause estivale oblige...

    Bonnes vacances !

    ce qui roule

    ça roule ...

    ça roule ...

    ça roule ...

    ça roule ...ce qui roule

    ce qui roule

    ça roule ...

    ça roule ...

    ça roule ...

     

    ça roule ...

    ça roule ...

    Cabanes en bois

    ça roule ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires