• 11 novembre - Remembrance Day

    Dès le premier novembre, nous avons vu fleurir sur les manteaux des canadiens les poppies (coquelicots), symboles du sang versé par leurs aïeux sur les champs de bataille lors de la première guerre mondiale ; c'est également le symbole de la renaissance après le chaos. 

    Il est largement porté ici, même par les ados. Respect ! 

    11 novembre - Remembrance Day

    A l'origine de ce symbole, le très beau poème du lieutenant-colonel et médecin canadien, John McCrae, inspiré par les coquelicots fleurissant sur les terres ravagées des Flandres, au printemps 1915.

    Malheureusement, John McCrae n'a jamais su que son poème marqua ainsi son époque et les générations suivantes, puisqu'il mourut en France, à l'âge de 45 ans, quelques mois avant la fin de la guerre ! 

    Donc aujourd'hui, petit quart d'heure de poésie pour tout le monde :

    In Flanders fields, the poppies blow
    Between the crosses, row on row,
    That mark our place; and in the sky
    The larks, still bravely singing, fly
    Scarce heard amid the guns below.
     
    We are the Dead. Short days ago
    We lived, felt dawn, saw sunset glow,
    Loved, and were loved, and now we lie
    In Flanders Fields.

    Take up our quarrel with the foe:
    To you from failing hands we throw
    The torch; be yours to hold it high.
    If ye break faith with us who die
    We shall not sleep, though poppies grow
    In Flanders Fields.
                                       John McCrae


    En version française (traduction officielle par Jean Pariseau):

    Aux champ d'honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l'espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.

    Nous sommes morts
    Nous qui songions la veille encore
    A nos parents, à nos amis,
    C'est nous qui reposons ici
    Au champ d'honneur.

    A vous jeunes désabusés
    A vous de porter l'oriflamme
    Et de garder au fond de l'âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au champ d'honneur.

     

    Nos voisins et amis anglais portent aussi le Poppy ! 

    Pourquoi n'avons-nous pas, en France, cette jolie coutume ? (il y a bien un équivalent, le Bleuet, mais il n'a pas trop la cote, c'est bien dommage...) 

     


  • Commentaires

    1
    Lyne H
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 00:00

    Merci pour le poème

     

    Le coquelicot est peu porté en France mais il est également utilisé comme symbole de la 1ere guerre mondiale en France et en Belgique.

    2
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 18:38

    Ah ! merci pour cette précision, Lyne ;  je n'en avais pas souvenir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :